Archives du blog

[TEST] The Legend of Zelda: Skyward Sword


Les humains racontent que jadis, la Déesse éleva le pouvoir suprême, ainsi qu’une partie de la terre et de ses derniers habitants, à l’abri dans le ciel, bien au-delà des nuages, afin de les protéger de la convoitise des êtres malfaisants qui semaient la terreur en surface. Après un combat sans merci, la Déesse et ses suivants parvinrent à enfermer le mal, et une ère de paix s’installa. Aujourd’hui, une nouvelle légende est sur le point de débuter…

Graphismes :

Techniquement, la Wii est obsolète par rapport à ses concurrentes de salon, mais le jeu tire tout de même le meilleur parti de ses capacités.

On appréciera l’aspect peinture que l’on peut voir dans les décors plutôt lointains. Mais ce qu’on retiendra également, c’est le dynamisme de l’ensemble des personnages présents dans l’aventure. Jamais aucun Zelda n’a réussi une telle prouesse en terme d’expressions faciales et cette performances ne peut que renforcer l’immersion.

Bande son :

Comme à l’accoutumé les jeux Zelda bénéfice d’un soin tout particulier sur la bande son. De plus le fait que le tout soit réalisé par un orchestre (chose que Twilight Princess ne bénéficiait pas) ne peut être que bénéfique pour l’immersion du joueur dans le monde magique de cet épisode.

Gameplay :

La partie la plus importante du gameplay au Wii Motion Plus concerne bien évidemment le combat à l’épée.
En effet, Link reproduit à l’identique tous vos mouvements lorsque son épée est dégainée. Vous pourrez donc effectuer toutes sortes de coups, allant des coups horizontaux aux coups verticaux en passant par les coups obliques. Huit directions qu’il vous faudra maîtriser pour pouvoir venir à bout de tous les monstres qui auront le malheur de croiser votre route.

Si par malheur vous vous retrouvez dans une position délicate, vous pourrez toujours brandir votre bouclier en agitant tout simplement le Nunchuck.

Le titre demande un temps d’adaptation, mais la maniabilité à la Wiimote s’avère remarquable, la plupart du temps. On dirige un Link plus agile, qui doit faire face à des ennemis plus coriaces. En parallèle, l’aspect RPG s’avère davantage développé en proposant un système d’endurance qu’il faudra surveiller si on ne veut pas se retrouver à la merci de ses ennemis.

En résumé :

Skyward Sword offre un bel épisode à la saga, même s’il ne détrône pas les volets les plus emblématiques. On retrouve les mécanismes de la série, mais cet opus apporte un nouveau rythme, de nouveaux objets et une nouvelle façon d’appréhender le gameplay. Même si l’aventure débute doucement, le récit s’avère épique par la suite.

Les + :

  • Les graphismes sont splendides, très colorés et parfaitement animés …
  • Une bande son grandiose
  • Un exellent gameplay grâce au wiimotion plus
Les – :
  • …. les graphismes ne plairont pas à tout le monde
  • Un zelda c’est toujours trop court …
  • Début de l’aventure un peu long

Ma note: 17 / 20


[TEST] Rayman Origins


Pour un premier test, je vais vous présenter mon coup de coeur de cette année 2011 bientôt achevée.

Une vraie merveille !

Graphismes :

Graphiquement c’est tout simplement magnifique !! Rayman Origins nous proposent de découvrir plus de 60 niveaux à travers 6 mondes complètement différents et c’est la que le charme opère, on a vraiment l’impression d’être dans un dessin animé grâce à ce côté coloré, où tout est vivant.

On peut contrôler Rayman mais également d’autres personnages qu’on débloquera au fur et à mesure du jeu (spéciale dédicace à Globox qui est un personnage vraiment drôle)

Finalement, on a jamais vu un jeu aussi beau et attrayant graphiquement en 2D sur PS3 ces dernières années !!

Bande son :

Rayman possède également une bande son tout simplement extraordinaire. On y découvre des thèmes complètement différent suivants les mondes parcourus et chaque morceau ou bruitage sont d’une richesse rare nous laissant toujours de bonne humeur une fois la manette en main. (La BO du jeu est fourni dans l’édition collector au format CD)

Gameplay :

C’est simple ! Si vous avez déjà joué à Rayman vous ne serez donc pas dépaysé, on se retrouve dans un jeu de plateforme où l’on doit recueillir un maximum de lucioles par tous les moyens possibles et donc finir le niveau pour enchaîner les autres.

Au fur et à mesure de l’aventure, vous allez pouvoir apprendre de nouvelles techniques, comme la possibilité de donner des coups de poing, celle de courir sur les murs également ou encore de rétrécir pour pouvoir passer dans certains passages. Ce qui est simplement génial également est de pouvoir utiliser les éléments du décor pour avancer, ici tout est incrusté au style graphique, on va donc devoir rebondir sur des tambours, voler de didgeridoo en didgeridoo (si si), nager parmi des milliers de méduses ou poissons.

J’ai trouvé également très intéressant cette difficulté progressive, les premiers niveaux sont très faciles, mais quand vient la fin… la moindre erreur devient fatale et vos nerfs vont vraiment être mis à rude épreuve. Il va également falloir s’armer de patience afin de récolter toutes les lucioles, dents de rubis, médailles, cachettes…

A propos du mode coopération celui-ci est une vraie réussite, on va donc pouvoir faire les niveaux jusqu’à joueurs sur le même écran et pouvoir s’envoyer des coups de poings virtuels pendant les parties afin de déstabiliser les autres joueurs dans le même esprit que New mario Bros sur Wii ou encore le récent Donkey Kong country.

En résumé : 

A la base le jeu était une sorte de vitrine technologique pour le nouveau moteur graphique d’Ubisoft. Le jeu devait finalement sortir sous forme d’épisodes sur le PStore et XboxMarket. Finalement nous avons le droit à une version boîte très complète car bourrée d’heures de jeu !

Avec son design unique, sa magnifique bande son et son gameplay accrocheur:

Rayman /Origins est mon coup de cœur de l’année !

Les + :

  • Graphiquement c’est juste magnifique
  • Une bande son grandiose
  • Un exellent gameplay
Les – :
  • C’est pour quand la suite ? …
  • Pas de coop en ligne
  • Collector un peu cheap …

Ma note: 19 / 20


%d blogueurs aiment cette page :