Archives du blog

[Avis ciné] Malveillance


Synopsis:

César est un gardien d’immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s’immiscer dans la vie des habitants jusqu’à les connaître par cœur ; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur ; efficace quand il s’acharne jusqu’à l’obsession sur Clara, une jeune femme insouciante et heureuse…

Luis Tosar nous offre une prestation digne d’un bon acteur, captivant et prenant, il séduira à coups sur le public. Un psychopathe , à la fois touchant et angoissant qui fait tenir l’oeuvre en place tout le long.

Cependant on pouvait s’attendre à frissonner, à avoir peur, à être tendu durant tout le film Au lieu de ça, Malveillance nous propose un personnages aux idées et aux actes complètement glauques. Sans horreur, sans violence démesurée, sans voyeurisme. Simplement un choix de vie tout à fait malsain.

Ce qui n’est pour autant pas déplaisant en soi. Simplement, le film met beaucoup de temps à se lancer. Toute la première partie se répète un peu, à tel point qu’on se demande si on va avoir le droit à plus…

Finalement le nouveau film de Jaume Balaguero (REC) reste sympathique à regarder mais reste très loin de ce à quoi je m’attendais en allant voir ce film (malaise, sadisme, violence …).

Le film reste plat et sans saveur, heureusement, toute la fin du film est bien plus intéressante et haletante. Dommage qu’on ait attendu aussi longtemps…

Ma note:  4 / 10

Publicités

[Avis Série] American Horror Story


Synopsis :

La famille Harmon, composée d’un psychiatre, de sa femme meurtrie et de leur fille satanique, s’installe dans un manoir… hanté, après l’adultère du père et la fausse couche de la mère. Les esprits rôdent et sont bien décidés à les torturer, afin de les confronter à leurs plus grandes peurs…

Il faut dire que les séries d’horreur ne sont pas légion d’autant que, contrairement aux productions comme Masters of Horror, celle-ci suit un seul et unique fil rouge à savoir l’histoire d’une famille dans une maison hantée. Et l’on retrouve tous les points forts du genre avec tout ce que le format série peut lui apporter (beaucoup de suspense, des personnalités fouillées, une histoire complexe…). Pas mal de politiquement incorrect vient régulièrement ponctuer l’histoire, qu’on suit avec beaucoup d’intéret. Bien sur, le gore et le sexe sont montrés de manière modérée, mais complétés par des descriptions et un montage très cru.Bref jusqu’à présent j’aime beaucoup et j’attends le dénouement avec impatience.

American Horror Story est incontestablement l’une des séries de l’année, avec un rythme démentiel, une réalisation de haute volée servant au scénario qui avance de manière très astucieuse tout en étant caché par l’atmosphère envoutante de la maison. La série est filmée de façon magistrale et toute cette technique fait passer un incroyable moment. A voir, même pour ceux n’aimant pas spécialement les films d’horreur, pour vivre une expérience rarement vécue avec une série télévisée.

Déconseillé aux âmes un peu trop sensibles !

%d blogueurs aiment cette page :